Les Trinômes académiques :

• Ministère des Armées
• Ministère de l'Éducation nationale
• Union des associations d’auditeurs

   de l'IHEDN




Cérémonie au Mont Valérien avec les jeunes participants d’un rallye citoyen.
© Erwan Rabot / SGA COM


Structures de concertation et d’organisation déconcentrées créées en 1987, les trinômes réunissent localement sous l’autorité du recteur, l’autorité militaire territoriale (le délégué militaire départemental du chef-lieu de l’académie) et le président de l’association régionale des auditeurs de l’Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN).

Afin d’intensifier les liens entre les communautés enseignantes et militaires et développer l’esprit et la culture de défense, les ministres chargés de l’Éducation nationale et de la Défense signent un premier protocole le 23 septembre 1982 qui déclare en préambule : « La notion de sécurité est indissociable en France de l’existence d’une communauté nationale façonnée par l’histoire, animée d’un véritable esprit de défense. La mission de l’Éducation nationale est d’assurer une éducation globale visant à former de futurs citoyens responsables ».

L’enseignement de défense, inscrit dans le socle commun de connaissances et de compétences de l’Éducation nationale, est l’objet d’une prise en charge par toutes les disciplines.

Les trinômes ont pour vocation de concevoir les activités concourant au développement de la culture de défense, et notamment d’organiser ou de dispenser à l’ensemble des responsables du système éducatif une formation à l’enseignement de défense.

Sous l’autorité du Recteur, ils sont plus particulièrement chargés de :

  1.  développer l’esprit de défense dans les programmes scolaires
  2.  intensifier les liens entre les communautés militaire et enseignante
  3.  favoriser le partenariat entre les deux institutions notamment par des échanges d’information, de réflexion et de formation.

C’est à ce titre qu’ils peuvent :

  1.  proposer et conduire au profit des agents relevant du ministère de l’éducation nationale et celui de l’enseignement supérieur et de la recherche, des actions de sensibilisation et de formation initiale et continue sur les questions de défense,
  2.  assurer des actions d’information réciproque sur les grands problèmes de défense et d’éducation pour les cadres des deux institutions.

Les trinômes ont pour charge de dispenser à l’ensemble des responsables du système éducatif, mais essentiellement aux professeurs, un enseignement de Défense sous forme de conférences, séminaires, débats, visites d’installations militaires ou travaillant pour la Défense.

L’enseignement de défense, inscrit dans le socle commun de connaissances et de compétences de l’Éducation nationale, est l’objet d’une prise en charge par toutes les disciplines.






Défense n°190 sur la jeunesse et la défense






 Rencontre nationale des Trinômes académiques 2018


Visite du Peloton de gendarmerie de haute montagne par une "Classe de défense et de sécurité globale"
de La Réunion. Photo AR Océan Indien